Impression 3D – Canopée 70

Témoignage – A4 Technologie

 

Utopolis : quand des élèves du primaire, collège et lycée de Vesoul travaillent sur un projet architectural grâce à une imprimante 3D.

 

Paris — 31 août 2015 —  Quatre classes de la ville de Vesoul rassemblant près de 80 élèves de l’école primaire Pablo Picasso (cours CM1/CM2), du collège Jacques Brel (classe de 3ème) et du LEGTA Etienne Munier (classe de terminale), ont travaillé durant deux semaines à un projet de réflexion sur la ville, l’architecture et l’urbanisme qui s’est traduit par une modélisation et une impression en 3D de 80 constructions miniatures.

Le concept sur lequel les élèves ont travaillé : Utopolis, ou re-créer un territoire en se basant sur l’implantation réelle de la ville de Vesoul en lui faisant subir une mutation radicale par les élèves selon leur imagination. Les élèves ont été accompagnés tout au long du projet par Cécile Babiole, artiste numérique de renommée internationale.

  • Utopolis Vesoul : les préparatifs

Les élèves  avaient pour consigne d’imaginer leur ville, Vesoul, de leurs rêves, de réinventer les bâtiments  en les modélisant sur ordinateur puis en les imprimant en 3D.

Les élèves devaient penser aux bâtiments qu’ils voudraient changer, d’imaginer le bâtiment qu’ils souhaiteraient construire en respectant les règles d’urbanisme et de les dessiner sur ordinateur en format STL. Pour les aider dans leur choix, Cécile Babiole leur a montré toutes sortes d’architectures, allant de l’habitat traditionnel à l’habitat futuriste ou écologique.

  • Utopolis Vesoul : conception et impression

Les élèves écrivent d’abord leur projet d’architecture, puis le dessinent sur le papier et ensuite, ils le reproduisent sur ordinateur via le logiciel Sketch Up, logiciel très intuitif et très facile à utiliser. Le logiciel leur permet de  modéliser leur création et les élèves découvrent avec intérêt leur bâtiment  en trois dimensions.

Dernière étape : l’impression du bâtiment en 3D via l’imprimante UP Plus 2 d’A4 Technologie. La tête extrudeuse se déplace dans tous les sens pour fabriquer les maquettes couche par couche en déposant du plastique fondu. Pour finir, les maquettes des bâtiments créés, qui font entre 5 et 6 cm, sont déposées sur le plan de la ville de Vesoul pour redéfinir la ville à souhait.

  • Conclusion

 

L’imprimante 3D a permis à ces élèves d’aborder plusieurs sujets éducatifs : l’architecture, l’urbanisme, les formes, etc. et d’avoir une approche globale et multi-forme. « Utopolis Vesoul » a aussi été une façon de faire entrer l’école dans l’ère du numérique avec un projet qui touche autant aux arts numériques qu’à la citoyenneté, aux arts visuels qu’à l’urbanisme…

Informations complémentaires disponibles :
Site du Canopé Besançon : http://canope.ac-besancon.fr/blog/utopolis-vesoul/
Blog des élèves de l’école Picasso : http://ia70.iconito.fr/EcoleNumerique/index.php/blog/default/showPage?blog=ecole_pablo_picasso_primaire&page=112_utopolis_vesoul
Site d’A4 Technologie (fournisseur de l’imprimante 3D) : www.imprim-3D.fr

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *