decouverte des logiciels 2D et 3D

Jeudi 12 octobre, après la présentation par Ludovic David, président de NetIki, c’est Michel
Caillaud, trésorier adjoint, qui a expliqué comment faire un dessin en 2 D pour alimenter la
mémoire d’une machine à découpe laser dont l’achat est envisagé suite à un sondage qui a
montré l’intérêt des adhérents de l’association pour cet appareil avant-gardiste qui découpe toutes
sortes de supports, du papier au bois en passant par le carton, le tissu, le polycarbonate, le
contreplaqué, et peut même graver du verre. C’est grâce à un logiciel de CAO (Création assistée
par ordinateur) gratuit « DraftSight » que le dessin peut être exécuté (au micron près !) avec des
possibilités presque à l’infini : droites, courbes, cercles, ovales, ovales déformés, sinusoïdes… La
surface maximum étant de 500 mm sur 700 mm.
Ensuite, Michel a poursuivi ses explications formatrices avec « Onshape », autre logiciel gratuit
mais qui va permettre d’effectuer un dessin en 3 D. On commence par un plan comme dans
Draftsight sur lequel on conçoit une forme que l’on pourra, dans un autre plan, extruder soit en
plein soit en creux. On peut ajouter des plans et ainsi concevoir une pièce compliquée d’une façon
relativement facile même pour des débutants : il suffit d’avoir un bon professeur.
La démonstration fut faite avec une pièce qui, au final, ressemblait à un taille-crayon dans lequel il
ne manquerait plus que le fer coupant. Ainsi peut-on reconstituer une pièce défectueuse grâce à
l’imprimante 3 D du FabLab.

2017.10.14 le progres

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *