Le grand emprunt booste les fab labs…

En direct de la FabLab Toulouse Conférence du 20 au 23 octobre 2011

Un bel article de Sabine Blanc d’Owni.fr

Extrait « Les yeux de l’ancien garagiste brille quand on parle de fab lab

Le milieu rural est aussi un terrain potentiel de développement. Net-Iki ouvre le bal le mois prochain, dans le petit village (350 habitants !) de Biarne (Jura). Convaincre le conseil municipal – 65 ans de moyenne d’âge – n’a rien eu d’un parcours du combattant : ce fut plié en une poignée de réunions, avec un vote à l’unanimité à la clé. « On leur a montré des projets concrets », explique Pascal Minguet, vice-président de l’association Net-Iki qui porte le projet. Cela tombe bien, un fab lab, pour reprendre Neil Gershenfeld, a pour objectif de transformer les bits des modélisations 3D en atomes. La mairie a donc prêté des locaux. De son côté, le conseil général a financé l’achat des machines.
« L’ancien garagiste, qui est un grand bricoleur, a les yeux qui brille quand on parle du fab lab, s’amuse-t-il, on ne dirait pas, avec ses airs bourrus. Il vient : ‘la mère machin a un souci avec son aspirateur, qu’est-ce qu’on peut faire’, et il apporte ses solutions. » Et le fab lab n’aura plus qu’à concrétiser ses idées. « Il faut amener les gens à collaborer, pour créer du lien social », explique Pascal. Et quoi de mieux qu’un projet autour duquel les gens collaborent, en partageant leurs savoirs-faire ?
Le futur fab lab attise la curiosité des élus locaux, à l’image du vice-président en charge du développement et des technologies de la communauté d’agglomération de Dôle, dont fait partie Biarne : il a prévu d’organiser un prochain conseil au fab lab…… »
Lire l’article complet

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *