Tourisme participatif dans nos villages aussi

extrait du Magazine Village

extrait du Magazine Village

Le nouveau numéro du magazine Village consacre un dossier aux « vacances utiles ».

Outre le woofing ou encore le couchsurfing, on y parle des Greeters, oui mais des greeters beaunois et ….

Extrait de l’article

Faire visiter son village autrement
Dans un tout autre registre, mais avec le même souci de partage, le phénomène des greeters (togreet signifie accueillir en anglais) prend de l’ampleur. L’idée, née à New York en 1992, consiste à faire découvrir son territoire à des visiteurs de passage qui souhaitent se balader en rencontrant des habitants. « Je vis à Ladoix-Serrigny, un village près de Beaune. Pour moi, c’est le paradis », estime Pascal Minguet, membre des greeters de Bourgogne. « J’emmène les touristes dans les vignes, je leur parle du terroir, du climat, du travail à cheval… Comme je le ferais avec des amis. Les personnes qui me contactent veulent de l’authentique et des anecdotes du quotidien, loin des guides touristiques. » Comme Pascal, ils sont une quinzaine à jouer le jeu dans le Beaunois. Chacun propose une visite différente, totalement gratuite. On peut découvrir la campagne avec un éleveur de vaches charolaises, les Hospices de Beaune avec une ancienne sage-femme ou le village de Monthélie avec un couple d’Anglais haut en couleur. Pour devenir greeter à votre tour, signalez-vous à l’office de tourisme qui se chargera de la mise en relation avec les visiteurs. Pas besoin de diplôme. Il suffit d’avoir quelques heures disponibles dans le mois et l’envie de rencontrer du monde.

le site du magazine Village
la page Facebook des Greeter de Bourgogne
le site des Greeters de Bourgonge, pour « réserver un greeter »

a propos de l auteur

Passionné, curieux, vulgarisateur, gastronome, chaleureux... Vice-président de Net-iKi, Co-fondateur de FabLabs comtois et du FabLabs des Vignes Créateur du Net-village.org Barcampeur et blogueur Et fondateur de TMHC.info