Balade au dessus de Savigny les Beaune

Balade de dimanche dernier…..

Balade Savigny les Beaune-003

Balade Savigny les Beaune-010

Balade Savigny les Beaune-019

Balade Savigny les Beaune-021Et toujours le Chateau de Savigny et ses collections….

Balade Savigny les Beaune-023

Balade du côté de Puligny Montrachet

Le week-end dernier,

Nous avons fait une belle balade à Puligny Montrachet et autour.

Balade Puligny Montracher 23 -004

Et hop balade dans les Climats

Balade Puligny Montracher 23 -008

Balade Puligny Montracher 23 -022

Balade Puligny Montracher 23 -039

Hubert Reeves et le FabLab Comtois Net-IKi

Nous avons participé – Le FabLab Comtois Net-IKi, au Festival Atmosphères 2014pour un monde durable, à Courbevoie la semaine dernière.

Le parrain de cette édition était Hubert Reeves, qui a eut la gentillesse de venir partager avec Arnaud et Ludovic, autour des FabLabs et principalement des FabLabs ruraux durant 20 minutes et en toute « curiosité ».

Regardez la conférence donnée par Hubert Reeves, lors du Festival : Là où croit le péril… croît aussi ce qui sauve

Hubert REEVES est un astrophysicien, communicateur scientifique et écologiste franco-canadien. Ayant commencé sa carrière en tant que chercheur en astrophysique, il pratique aussi la vulgarisation scientifique depuis les années 1970 et milite pour l’écologie depuis les années 2000. Hubert REEVES préside l’association nationale reconnue d’utilité publique Humanité & Biodiversité.

La fusion des régions : ma position sur Participe-Présent N°17

Le magazine de l’information franc-comtoise autrement, vient de paraître. Le magazine Participe-Présent est disponible en version numérique.

Un dossier est consacré à la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté.

L’interview a été réalisée par Benoît Chevrier début mars… comme quoi certains ont toujours une longueur d’avance et le nez fin…

Extrait du dossier,

….les Pour

N°17 Participe Présent - avril 2014

N°17 Participe Présent - avril 2014

Pascal Minguet

Consultant numérique, internet-communication / Ladoix-Serrigny

« Nos entreprises et le tourisme y gagneraient »

Il a toujours vécu « à cheval sur les deux régions ». Sa maman est née à Billey, « premier village de Côte d’Or quand on arrive du Jura » et son père à Goux, commune associée à Dole. Entre les deux 20 km et deux régions distinctes. Pascal a récemment habité Jouhe, a nord de Dole et tout en gardant son bureau à Auxonne avant de s’installer à Ladoix-Serrigny à côté de Beaune. Beaune justement où les hospices ont été créé par Guigone de Salins. Pour Pascal c’est plus qu’un clin d’oeil, un rappel aux liens historiques.

Le rapprochement des deux régions est pour lui une évidence.

« Dans un rayon de 50 km autour de soi, on se pose pas la question de savoir si l’on est dans la même région ou le même canton. Ca c’est un réflexe du XXe siècle mais, à part pour l’administration, c’est fini, les gens ne vivent plus comme çà ! »

Le découpage napoléonien, Pascal le trouve complètement dépassé.

« Aujourd’hui on ne raisonne plus qu’en terme de distance et de temps. Les cantons ne servent qu’au bricolage électoral ».

Il y a 10 ans il a ouvert un blog pour l’unification Bourgogne / Franche-Comté et, surprise, les plus virulents opposants étaient plutôt… les plus jeunes. « Les plus frileux ont entre 25 et 45 ans. On croirait des sportifs qui s’affrontent ».

La fusion il n’en voit que des avantages. « La Bourgogne tout le monde connaît. A Paris, à l’étranger on sait la mettre sur une carte, on connaît Dijon, Beaune. La Franche-Comté , on la connaît beaucoup moins. C’est intraduisible et difficile à trouver sur les moteurs de recherche. En tant que communiquant, je pense qu’il faudrait prendre le nom le plus connu, nos entreprises et tourisme y gagneraient ! On a deux régions de caractère : on est fier d’être Bourguignon et le Franc-Comtois est quelqu’un de moins immédiat mais lequel on peut tisser des liens durables. Il faudrait un mix des deux ! ».

« Pour finir il existe une recette qui a réalisé la fusion des deux régions : le poulet façon Gaston Gérard, mis au point par la femme du maire de Dijon dans les années 30 pour le célèbre Curnonsky : poulet de Bresse, moutarde de Dijon, crème et Comté ! »

La synthèse parfaite ? ….

Participe present avril 2014-005

http://www.participe-present.net/

http://www.participe-present.net/

A Paris sur le Festival Atmosphères

La semaine parisienne du 1er au 6 avril, a été consacré pour moi et une partie de l’équipe du FabLab Net-IKi de Biarne au Festival Atmosphères – pour un monde durable.

ouverture par Sébastien Follin

ouverture par Sébastien Follin

toujours du monde pour découvrir le FabLab

toujours du monde pour découvrir le FabLab

Conférence au Ministère du DD - Grande Arche de la Défense

Conférence au Ministère du DD - Grande Arche de la Défense

Conférence

Conférence

Le programme complet de la conférence, où le FabLab rural a fait un carton. . .  la ruralité n’est vraiment pas en retard….

Avec l'équipe du FabLab, trop fiers de voir des affiches du Festival...partout

Avec l'équipe du FabLab, trop fiers de voir des affiches du Festival...partout

le stand Espace Carpeaux àCourbevoie

le stand Espace Carpeaux àCourbevoie

Petite balade parisienne

Mardi derniers, nous sommes partis à Paris pour 4 jours de vacances et de FabLab mêlées….

Pont de Courbevoie - vue sur la Défense

Pont de Courbevoie - vue sur la Défense

Il est toujours agréable de se balader à Paris sous un beau ciel bleu avec Bruno. . .  j’ai quelques endroits à lui faire découvrir.

Un ptit passage par l'Hôtel de ville....

Un ptit passage par l'Hôtel de ville....

Puis le marché aux fleurs (pas mal de stands vides ?)

le marché aux fleurs

le marché aux fleurs

le marché aux fleurs

le marché aux fleurs

Notre dame

Notre dame

Toujours agréable de se balader …. ça me change de la course habituelle

le printemps sur l'Ile de la Cité

le printemps sur l'Ile de la Cité

et le phénomène qui alourdi les ponts

Balade dans Paris -050et enfin…. la même que le Robert non ?

Balade dans Paris -052

Le reportage de France 3 sur notre FabLab de Biarne

Diffusé mardi 1er avril 2014 – Dans le cadre de la semaine du développement durable. France 3 journal national
Sujet : un FabLab rural et la lutte contre l’obsolescence programmée.

Cliquer sur la photo pour voir le reportage

Fablab net-iki France 3 1 4 2014
Et n’oubliez pas la page FabLab Comtois Net-IKi <– « J’aime »
Et notre mail fablab.netiki@gmail.com

Développement économique où une histoire de FabLab rural

Journal des maires – www.journaldesmaires.com mars-avril 2014

Développement économique

L’impression en 3D pour tous

Les ateliers de fabrication numérique, les Fab Labs, commencet à créer une nouvelle réalité économique, complémentaire de la production industrielle de masse. Exemple à Biarne dans le Jura.

Le concept de Fabrication Laboratories (atelier de fabrication), ou Fab Lab, a été inventé en 1999 par un chercheur américain du Massachusetts institute of technology (MIT). Le Fab Lab c’est l’atelier de bricolage du XXIème siècle. On y trouve des machines pilotées par ordinateur qui permettent de fabriquer à l’unité des objets divers. La star du système est l’imprimante 3D. En quelques minutes ou en quelques heures, elle est capable de fabriquer une pièce physique à partir d’une simple image en trois dimensions, en superposant un millefeuille de couches.

« Il y a dix ans, une imprimante 3D coûtait dans les 150 000 euros, alors que les premiers d’aujourd’hui avoisinent 1 000 euros, calcule Pascal Minguet. C’est ce qui explique sa démocratisation actuelle. » Conseiller municipal jusqu’en mars dernier à Jouhe (Jura, 500 habitants), cet ancien journaliste de la presse spécialisée informatique et télécommunication est aussi le premier créateur d’un Fab Lab rural (le cinquième ouvert en France). En fonctionnement depuis juin 2012, il est situé derrière la mairie, dans l’ancienne école de Biarne (Jura, 350 habitants). Un lieu convivial, intergénérationnel, où l’on vient inventer, échanger, s’entraider, dans un esprit d’ouverture et de coopération.

Boutons de four ou prototypes

Quels ont été les premiers objets made in Biarne ? « Il s’agissait de fabriquer une petite pièce plastique pour réparer une fenêtre oscillo-battante, dont le fabriquant avait déposé le bilan. Depuis, en petite série, on a contribuer à réparer d’autres fenêtres dans el secteur. On a aussi aidé une grand-mère à remplacer un bouton de four dont le modèle n’existait plus dans le commerce. » Les besoins personnalisés des habitants n’ont pas de limite : création de supports d’antenne, invention de support pour talkies-walkies placés sur les guidons de vélos… Les professionnels y ont aussi recours, comme cet architecte de Besançon qui a imprimé son projet ne 3D afin de concourir pour la construction d’un bâtiment municipal en Suisse. Les entreprises, elles, utilisent déjà beaucoup ce système pour des services de prototypage.

Cliquez sur l'image pour télécharger le PDF

[[Une prothèse de main en 3D

L'un des plus beaux exemples est celui de la prothèse de main Robohand. Après avoir perdu quatre doigts dans un accident, un menuisier sud-africain a fait appel à un designer américain de mains mécaniques afin de concevoir un modèle de prothèse peu coûteux, capable de s'adapter aux besoins de chaque individu. Aujourd'hui, il suffit d'avoir accès à une imprimante 3D pour créer sa propre main robotique car le fichier de conception est librement utilisable en open source.]]

Les Fab Labs, qui offrent la possibilité de fabriquer des produits proches des besoins des consommateurs, pallient les manques de la production de masse et assurent la durabilité des objets, en luttant contre l’obsolescence programmée par les industriels. « Si on continue à jeter tous les produits dès qu’ils ont un problème, on va droit dans le mur, car il n’y aura plus assez de ressources pour couvrir les besoins de la population mondiale », analyse Pascal Minguet. Une autre forme d’économie vient donc s’ajouter au système capitaliste classique. D’autant plus que les Fab Labs pionniers, sont conçus comme des lieux ouverts d’échange mondial de savoirs, avec des objets libres de droits, de manière à ce que chacun puisse les reproduire et les améliorer.

Un enjeu majeur pour les années à venir

A Biarne, tout a débuté par des problèmes de connexion. Quand Pascal Minguet vient habiter à Jouhe en 2008, les 512 habitants du village ne sont quasiment pas reliés à Internet. Ils décident donc de constituer un collectif de protestation, tiennent un blog… et finissent par être entendus par leurs élus. Malheureusement après déploiement du wimax hertzien, 40 % des maisons demeurent toujours numériquement coupées du monde. Les habitants créent l’association Net-IKi, pourvue d’un local commun d’accès au web et d’ateliers d’initiation divers. Dès 2010, le conseil régional les met en contact avec un think tank national, qui s’intéresse au développement des Fab Labs. Leur projet débute en même temps que Toulouse, Nantes, Cergy-Pontoise, Lille et Nancy ! « Côté équipement, on peut démarrer de manière modeste, avec 5 000 euros. C’est ce que nous a donné le conseil général du Jura », assure Pascal Minguet.

[[Le soutien des gouvernements

En décembre dernier, Arnaud Montebourg ministre du redressement productif et Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée des PME, ont annoncé leur soutien financier à la création de 14 Fab Lab (sur 154 demandes déposées en provenance de 23 régions). Les projets retenus « mettaient l'accent sur le développement d'actions à destination des entreprises ». D'autres créations devraient pouvoir continuer à bénéficier d'aides, notamment dans le cadre des projets liés à la French Tech, doté de 215 millions d'euros. D'après le président américain Barack Obama, l'impression 3D serait l'un des moyens de relocaliser une partie de la production aux Etats-Unis. Ces machines pourraient même être présentes au domicile de chaque foyer d'ici une trentaine d'années.]]

Aujourd’hui, le Fab Lab de Biarne compte 75 membres associés et il bénéficie de la compétence d’un noyau dur de bénévoles aguerris en informatique. Car, avant d’imprimer en 3D, il faut d’abord apprendre à concevoir le fichier numérique d’un objet en 3D, ce qui suppose de savoir manier des logiciels de modélisation. L’apprentissage se déroule sur place, en conformité avec la charte d’éthique de fonctionnement du réseau mondial : « Chaque utilisateur doit apprendre à fabriquer son objet lui-même. La formation dans le Fab Lab s’appuie sur des projets et l’apprentissage par des pairs. Chacun doit prendre part à la capitalisation des connaissances et à l’instruction des autres utilisateurs. »

Comme les Fab Labs travaillent en réseau, Pascal Minguet est confiant dans leurs possibilités d’extension. « Nous venons d’aider la commune de Champagnole (Jura, 8058 habitants) à monter son propre Fab Lab, dans les locaux du lycée Paul-Emile Victor. J’ai connaissance d’autres projets pour 2014, dans le Jura, le Doubs, la Haute-Saône, sur le Territoire de Belfort, en Côte d’Or, en Saône et Loire… A mon avis, il ne faut surtout pas s’adresser à un bureau spécialisé pour monter une telle structure, mais plutôt demander l’aide du Fab Lab le plus proche de sa commune ». Le maillage idéal, selon Pascal Minguet, serait que chaque citoyen puisse avoir accès à un Fab Lab à trente minutes maximum de son domicile. « L’inclusion numérique, conclut-il, est l’un des enjeux majeurs des élections municipales en 2014 comme dans six ans.

Chantal Béraud.

Le Journal des Maires – sommaire du n° de mars-avril 2014

Belle découverte

Dimanche, on a fait une balade à Fixin, dans le Parc Noisot, que nous ne connaissions pas….

Parc de Noisot  ( Le Réveil de Napoléon )-045

Le réveil de Napoléon par Rude

Le réveil de Napoléon par Rude

Un bien belle endroit, une belle combe… et le réveil de Napoléon…

Parc de Noisot  ( Le Réveil de Napoléon )-022

Le FabLab Net-IKi et Pascal ou la Révolution des FabLab au Festival Atmosphères – Courbevoie-La Défence

Une semaine parisienne, qui s’annonce intéressante…

Le FabLab Net-IKi participe à la semaine du développement durable,

en étant partenaire et acteur du Festival Atmosphèrespour un développement durable –  à Paris-La Défense-Courbevoie.

Pascal Minguet, co-créateur du premier FabLab rural français, interviendra :

CONFÉRENCE – LA RÉVOLUTION FAB LABS
MERCREDI 2 AVRIL – 18H00 / 20H00

LA DÉFENSE – GRANDE ARCHE SUD / SALLE 2

avec Anne-Sophie CANTREAU, Yannick LOISANCE, Luigi MARIANI, Pascal MINGUET, Anne-Sophie NOVEL

Débat animé par Olivier LE NAIRE , rédacteur en chef adjoint du service Société et Sciences de L’Express

LA RÉVOLUTION FAB LABS – les détails de la conférence

Les responsables du Festival on choisi le FabLab Net-Iki car il est celui qui est le plus « accessible » et proche de la population. Nous sommes aussi très expérimentés dans la lutte contre l’obsolescence programmée…

Pascal, Arnaud et Ludovic du FabLab Comtois Net-Iki seront présents sur le Festival du mardi 1er avril au dimanche 6 avril 2014.

Vous pourrez les suivre sur la page Facebook du FabLab et sur le fil twitter @fablabiki