Un FabLab rural à Biarne

Le nouveau numéro de Serre Vivante vient d’arriver et …. on parle de nous !

Un FabLab rural à Biarne

Le dynamisme d’une association intervillages a permis d’ouvrir le premier FabLab (Laboratoire de fabrication) rural de France à Biarne. Dans ce village de 350 habitants se réunissent des passionnés de 7 à 87 ans, qui collaborent, échangent, créent, innovent et réparent au sein d’une ancienne salle de classe. Au delà de la technologie et des machines 3D, l’association Net-IKi crée du lien intergénérationnel et … humain.

L’association Net-IKi est née en 2008 sur la fracture numérique, résultat de l’absence d’internet haut débit dans les villages de Biarne et Jouhe . Le collectif initial, fort de 120 foyers des deux villages, s’est vite transformé en association loi de 1901.En effet, au printemps 2009, lors de l‘inauguration de la première liaison Wifi du Jura à Jouhe, ce dernier s’est trouvé écarté de la tribune par les élus, qui n’ont pourtant pas manqué de se féliciter de cette réalisation.

Ne laisser personne sur le bord du chemin

L’association intervillages, Net-IKi (l’Internet de chez nous) organise chaque semaine des ateliers pour découvrir, utiliser et maîtriser Internet et le numérique. Ces ateliers se déroulent tous les jeudis de 19 h 30 à 21 h 30, sont animés par des bénévoles et couvrent, selon les sujets les niveaux débutants, utilisateurs et experts d’Internet. Depuis 2011, Net-IKi est installée dans une ancienne salle de classe de Biarne, dotée d’ ordinateurs récupérés auprès d’une grande entreprise locale.

Les usages raisonnés

Outre les ateliers, abordant des thèmes variés: utiliser Internet, faire ses démarches en ligne, faire connaître son association ou son commerce via les réseaux sociaux, ou utiliser son appareil photo numérique ou son smartphone, l’association fait de la veille technologique et décrypte les offres en termes de numérique. Les membres se regroupent régulièrement pour obtenir des remises et partagent, s’échangent des appareils pour éviter la surconsommation.

Un FabLab ?

Fin 2010, « Nous nous sommes intéressés au mouvement FabLab c’est-à-dire des lieux d’échange, d’innovation, de conception, de fabrication, de réparation ouverts », précise Pascal Minguet initiateur du Projet. L’idée émane de Neil Gershenfeld de l’Institut de Technologie du Massachusetts à Boston. Sa vision est simple : plutôt que de tout fabriquer en un point unique (la Chine souvent) et arroser ensuite le monde entier et pousser à la consommation de produits inadaptés à l’obsolescence programmée, pourquoi ne pas fabriquer à la demande, au plus près des utilisateurs, réparer ces objets ou produits, voire les détourner de l‘usage qui leur est assigné. . « A l’époque il y avait une cinquantaine de FabLabs dans le monde et aucun en France. Nous avons démarré le projet avec les équipes de Toulouse, Nantes, Cergy, qui comme nous voulaient expérimenter ce concept. »

Modèle ouvert

L’équipement initial d’un FabLab nécessite une connexion internet haut ou très haut débit, puisque tous les FabLabs du monde travaillent ensemble, s’échangent: savoir faire, bonnes pratiques et s’assistent mutuellement. Chaque FabLab dispose au moins d’une imprimante 3D, qui permet de créer des objets par dépôt de matière, d’une découpe laser, de kits électroniques et robotiques. « Nous travaillons sur des modèles ouverts, chaque création ou détournement d’objets est documenté et partagé avec les autres FabLabs », souligne Jean-Baptiste Fontaine, FabLab Manager Net-IKi.

Le premier en milieu rural

Ouvert en juin 2012, le FabLab réunit des passionnés, des curieux de tous âges, tous métiers et de plus de 15 villages. Ils imaginent, travaillent à des projets, créent et réparent. « Nous ne sommes pas plus bêtes qu’ailleurs, nous sommes débrouillards et pragmatiques et nous disposons de temps », répète Pascal Minguet. « Nous évoluons dans une ruralité active, responsable et profondément centrée sur l’humain. Le FabLab est un lieu de partage, de lien qui comble le manque de commerces, de services publics dont souffrent nos villages. »

blanc-fondbleuAssociation Net-IKi

75 membres actifs

cotisation annuelle : 15 € en individuel et 20€ par famille

www.net-iki.org

www.fablab-netiki.org

Contactez le FabLab

fablab.netiki@gmail.com

Ouverture chaque jeudi de 17h30 à 21h30 et selon les projets et la demande

Les commentaires sont fermés.