L’expo des talents se prépare

Le 30 juin, aux Mesnils Pasteur, les talents locaux s’exposent. Fred alias Sauveur et moi y serons.
Mais pourquoi exposez-vous aux Mesnils ? Mais simplement parce que depuis notre arrivée à Dole nous nous sommes inscrits à la médiathèque des Mesnils, animée par Roger Badois. Et je participe au club des lecteurs. Un club unique en son genre et toujours très agréable.
D’autre part, Nadia, autre jouhannaise va exposer elle aussi. Je vais dire que Jouhe sera bien représenté, au moins en nombre.
Alors pour tout savoir jetez un coup d’oeil sur le site des talents : http://talents.mesnils.free.fr

Et réservez votre après midi du 30 juin pour venir nous voir et découvrir les talents…

Ca y est – on se pose


Le mariage de Céline et Anthony en Normandie fut génial. Les Normands sont très accueillants et le bouche à oreille a fonctionné, ils veulent tous venir nous voir à Jouhe. Le message c’est : c’est une belle région, le village est très sympa, la maison de Fred et Pascal est très cool et… on y mange bien. Faut dire que l’on a servi du Chardonnay Jurassien au mariage et notre panier garni a permis de faire de la promo des morilles, du comté, de la moutarde ail et persil Téméraire (à goûter sans tarder), et du chocolat Klaus. Bien meilleur que le belge.
Bon a très vite

Le retour de Monaco et le départ pour la Normandie


Deux jours de très beau temps, dans un très grand hotel monégesque avec vue sur la mer, moi je peux vous dire que le petit dèj sur sa terrasse le matin au soleil… c’est très très bien. A part çà j’ai vu toutes les nouveautés numériques et high-tech de la fin de l’année. Le père Noël va être encore très numérique cette année.
J’en parlerai dès lundi j’ai même des images. Alors à vous lire…

De Jouhe à Monaco


Demain je pars pour 3 jours à Monaco – Monte Carlo… Hé oui, çà fait déjà 6 ans que je n’y étais pas allé. (la bulle internet et ses conséquences). En fait ce salon le Medpi, est réservé aux acheteurs « numériques » de la grande distribution. En gros 120 à 150 visiteurs, chouchoutés et des exposants qui vont optimiser leurs rendez-vous (pour obtenir un rdv avec certains acheteurs il faut bien 3 à 6 mois !). Au Medpi on y finalise le catalogue de rentré et surtout celui de Noël. Les deux catalogues (vous savez les prospectus que vous avez dans vos bal) les plus importants en terme de chiffre d’affaire ou de concurrence.
Alors j’y vais avec Sabrina la directrice du salon It’s Life, histoire d’interviwer nos exposants de novembre, faire des rencontres… bosser. C’est çà le business comme dirait mon amie Caoline – une parisienne très … communication.
Excellente semaine à Jouhe et s’il y a des news, je lis mes mails au moins deux fois par jours.
PS : je vais voir toutes les nouveautés numériques de la fin d’année. Alors pour ceux que çà intéressent, je vais faire quelques photos.

Tu, vous … quelle histoire

Entre le tu et le vous, il y a souvent un contexte, une situation, des habitudes, le savoir-vivre et le respect.
Selon la génération et l’environnement culturel et professionnel on n’utilise pas aussi facilement le Tu. Au delà du débat national faut-il rétablir le vouvoiement à l’école…. Ma position est :
En cours à l’IUT par exemple, en communication, j’uilise plus volontier le Tu sachant que les élèves à Besançon, à Dijon comme à Paris utilisent le Vous. Ca me paraît assez normal et le respect existe sans soucis.
Si certains sont plus à l’aise avec le vous dans les deux sens je n’y vois aucun inconvénient. Chacun fait comme il le sent. Pourquoi légiférer ?
Personnelement dans mon métier le tutoiement est facile et courant. C’est comme çà et çà n’empêche pas de bosser, de se respecter… Dans ma famille j’ai des oncles et tantes qui se vouvoient toujours parès 50 ans… (on voivoient la pièce rapportée). Perso je vouvoie mes beaux parents, mais tutoie tous les oncles, tantes, cousins même par alliance.
Et vous ? Tu, Vous….

Au fait vous utilisez les titres : Maître, Docteur…. moi non, Monsieur, Madame et voilà. Sinon pourquoi ne pas utiliser « Ingéniéré » et « Cavaliéré »…

Ouf, je suis de retour à Jouhe

Après trois jours à Paris, et surtout durant le week-end, j’avais oublié comme il y a du monde, c’est épuisant, fatigant…
Donc après un baptême pluvieux à l’Ouest de Paris dimanche, une journée de réunion, çà y est, je retrouve le calme, le beau temps, mes géraniums… Ca fait un bien fou. Je ne bouge plus avant mardi. Car semaine prochaine 3 jours à Monaco pour un salon professionnel, une journée à Paris puis 3 jours en Normandie où nous avonsle mariage de Céline et Anthony. Mais çà on en parlera plus tard.
Mais en attendant voici Ivana, ma nouvelle filleule et son ablum

Il se rapproche de chez nous

Il a été l’invité de Jean-Luc PetitRenaud sur Europe 1 en ce samedi matin, il a fait une belle promo de notre gastronomie, il est meilleur ouvrier de France, vient d’obtenir sa première étoile au Michelin et va quitter Dole pour s’installer à 2 km de chez nous à Sampans.
C’est Romuald Fassenet, le chef comtois du Bec Fin. Et aussi sur http://bfc.blogspirit.com/archive/2007/05/19/un-zoom-sur-europe-1.html

mon village 2.0 – par Pascal Minguet-Deschamps à Ladoix sous Corton 06.60.324.386