Desserts

La page sucrée. Quelques desserts faciles, de saison ou très traditionnels avec une petite touche personnelle…

Mon gâteau au chocolat

Tarte aux pommes

Ma tarte à la noix de coco

Cookies aux pépites de chocolat

Ma buche de Noël

Galette des rois

Nouvelle galette

Charlotte aux framboises

Crême caramel à l’anis de Flavigny

Fraisier de Pascal
————————————–
Un n° de Yoomag consacré au Chocolat avec Nathaly et Guillaume et Pascal

————————————–

Mon gâteau au chocolat
Recette inspirée du gâteau d’Astrid d’Alain Senderens.

Pour 8 personnes
200 gr de chocolat noir très corsé (70% mini)
250 gr de beurre
4 œufs

Faire chauffer le four, thermostat 6 ou 200°. Découper un papier d’aluminium ou sulfurisé pour couvrir le fond du moule à manquer.
Dans un saladier, mettre le chocolat cassé en morceaux, le beurre et deux cuillers à soupe d’eau ou de café. Faire ramollir-le tout au micro-onde (1/2 puissance, 4 minutes)
Remuer le tout, ajouter les jaunes d’œufs un à un en remuant.
Monter les blancs en neige très ferme. Incorporer au mélange de chocolat, répartir dans le moule.
Cuire 20 minutes.
Démouler immédiatement sur une grille. Attention le gâteau est très fragile.
Le servir seul, ou accompagné d’une crème anglaise ou de fruits rouges, d’une salade d’oranges, ou de glace à la vanille ou à la cannelle.

Conseils
A servir toute l’année aux amateurs de chocolat.
On peut aromatiser le gâteau avant d’ajouter les jaunes d’œufs : cannelle en poudre, poivre, autres épices selon le goût.

—————————–

Tarte aux pommes
Mon dessert préféré, mais attention aux variantes. Je vais commencer par la tarte aux pommes familiale, c’est-à-dire avec du « goumau ». (c’est franc-comtois, c’est un mélange d’œuf, sucre et lait). La tarte aux pommes a marqué mes premiers pas en pâtisserie et en cuisine. C’est un peu ma Madeleine à moi.  Et comme dirait la Berthe, ma mère, « c’est meilleur tiède » . Dans la famille on ne fait pas une tarte la veille.

tarte normande rPour 8 personnes
1 pâte feuilleté (oui je préfère feuilletée)
6 pommes (Golden par défaut, mais sinon une pomme un peu acide et qui cuit sans se défaire en compote)
100 gr de sucre
1 cuiller à soupe de vanille liquide
1 cuiller à café de cannelle
40 cl de lait
3 œufs

Dérouler la pâte dans une tôle à tarte. Eplucher les pommes, le couper en lamelles et les ranger soigneusement sur la pâte. Faire cuire 3 minutes à four th 7 – 220. Faire le « goumau » : mélanger les œufs, le sucre, la vanille, la cannelle puis ajouter le lait froid. Ensuite verser sur les pommes. Cuire 25 minutes.
Démouler sur une grille. Laisser refroidir.
Servir tiède.

Variantes
Avec d’autres fruits : poires (pas de cannelle et on peut ajouter 40 gr de poudre d’amande dans le « goumau ») , abricots, mirabelles…

Ma tarte aux pommes du 21ème siècle
Même recette, mais avant de mettre les lamelles de pommes sur la tarte, je les fais poêler dans 50 gr de beurre, durant 7 minutes à feu vif. Puis j’ajoute 50 gr de sucre, 1 minute sur le feu, puis je verse 10 cl de calvados. Je flambe. J’égoutte dans une passoire,  je range les pommes. Et ensuite c’est pareil.

Remarque
Hé oui je m’adapte et je trouve très pratique les pâtes à tarte roulées. Je sais faire la pâte brisée, mais je n’ai plus de rouleau à pâtisserie dans ma nouvelle cuisine et voilà, nous sommes au 21ème siècle.

————————————————–

Ma tarte à la noix de coco
La recette d’origine vient de la tante Berthe Hélène, de l’Isle sur le Doubs. La sœur de ma grand-mère Minguet.

Pour 8 personnes
1 pâte à tarte feuilletée
½ litre de lait ou 10 cl de lait de coco et le complément de lait
100 gr de noix de coco déshydratée
30 gr de beurre
75 gr de sucre en poudre
3 œufs

Mettre la pâte dans une tôle à tarte. Mettre le lait dans un saladier, faire chauffer le lait au micro-onde, verser la noix de coco râpée et le beurre. Dans un bol mélanger le sucre et les œufs. Verser ce mélange dans le lait, bien remuer le tout. Verser ensuite cette préparation sur la pâte à tarte, enfourner à four chaud 220° – Th 7. Cuire 30 minutes. Démouler immédiatement sur une grille.

Variantes
Tarte du Bounty – Après avoir démoulé la tarte, faire fondre 200 gr de chocolat à croquer, avec 2 cuillers à soupe d’eau et 100 gr de beurre. Verser le mélange très lisse sur la tarte et étendre avec une spatule. Attendre que le chocolat durcisse.
Tarte choco-coco – ajouter 50 gr de cacao noir dans la préparation lait, coco.
Très facile à préparer, même pour les moins expérimentés ou les enfants.

————————————————–

Cookies aux pépites de chocolat

Chocolate Chip Drop Cookies, le grand classique de mes “christmas open house

cxookiesPour 6 personnes
100 gr de beurre
100 gr de sucre roux
100 gr de sucre en poudre
1 œuf
½ cuiller de vanille
½ cuiller de sel
½ cuiller de levure
150 gr de farine
150 de chocolat (noir, au lait et blanc)

Faire préchauffer le four, th 200° – 6
Bien mélanger le beurre ramolli et les sucres, ajouter l’eau, la vanille, le sel, la farine et la levure. Ajouter les chocolats en morceaux (cubes de 5 à 8 mm)
Au moment de cuire, mettre des petits « tas » d’environ une cuiller à soupe sur une tôle (lèchefrite) et cuire 10 mn.
Sortir la tôle, attendre 2 minutes et mettre les cookies sur une grille.
C’est hyper-simple et hyper bon.
Multiplier les proportions selon la quantité. Ils sont meilleurs s’ils sont faits la veille. Ils se conservent à merveille quelques jours. J’ai adapté cette recette du CookBook, le Classique américain.
————————————————–

Ma bûche de Noël
C’est ma pâtisserie préférée, j’adore faire les bûches de Noël. Elle n’a rien d’académique, pas de biscuit roulé, mais toujours beaucoup de plaisir à faire et à présenter en famille ou entre amis. Et puis c’est tellement meilleur qu’en pâtisserie et si facile à faire.
Pour 12 personnes – Pour 1mètre de bûche
Biscuit – génoise – 1 génoise dans un moule carré
4 œufs, 150 gr de sucre, 150 gr de farine, ½ paquet de levure
Crème au beurre
½ litre de crème pâtissière
4 jaunes d’œuf, 150 gr de sucre, 50 gr de farine, 2 cuiller à café de vanille, 3 c. café de Kirsch ou Rhum
1 kg de beurre
5 cl de café très fort
50 gr de cacao noir non sucré
150 gr de sucre
3 cuiller à soupe de kirsch ou rhum
BUCHE1Décors selon vos goûts
Faire la génoise et laisser refroidir. Faire la crème pâtissière : faire bouillir le lait, bien battre les jaunes, le sucre et la vanille, ajouter ensuite la farine. Verser le lait bouillon sur ce mélange, bien remuer puis remettre à feu doux. Bien remuer avec un fouet jusqu’à ce que la crème prenne sa consistance. Retirer du feu mettre dans un récipient et remuer de temps en temps. Ajouter l’alcool.
Faire un sirop avec 20 cl d’eau, le sucre. Faire bouillir, remuer et retirer du feu, y incorporer l’alcool.
Ma crème au beurre : mettre le beurre ramolli mais non fondu dans la crème pâtissière, bien mélanger lisser. Mettre 1/3 de la crème dans un récipient et ajouter le café, mettre le cacao dans l’autre partie.
Montage de la bûche : couper la génoise en trois bandes, biseauter les bords supérieurs, couper dans le sens de la longueur, mettre les parties basses de la bûche sur une planche. Mouiller avec la moitié du sirop. Tartiner la crème au beurre au café. Mettre la partie haute. Arroser avec le sirop. Puis tartiner au chocolat l’ensemble de la bûche et terminer avec une fourchette. Ajouter les nœuds avec quelques morceaux de biscuit. Décorer avec une poche à douille avec la crème au café.
Décorer avec des « personnages ». Mettre au frais et servir le lendemain.
Suggestions
On peut faire des bûches à tous les parfums :
A la manière d’un forêt noir (griottes, crème au beurre au café et chocolat)
Vaucluse : framboises, crème au beurre chocolat blanc et noir pour le décor
Les classiques : pistache, vanille, crème de marrons
—————————————————

Galette des rois

Pour 8 personnes
Galette2 pâtes à tarte feuilletée (les pâte à tarte roulées sont excellentes et c’est tellement plus facile)
125 gr de poudre d’amandes
125 gr de beurre
2 cuillers de Rhum
50 gr de sucre en poudre
3 œufs + 1 jaune
1 ou deux fèves (en porcelaine de préférence)
Faire la Frangipane (c’est-à-dire la crème aux amandes). Battre les 3 œufs entier et le sucre. Ajouter ensuite le beurre ramolli et la poudre d’amande. Ajouter le Rhum et voilà.
Dérouler la première pâte dans le fond d’une tôle à tarte. Faire attention de ne pas rabattre les bords comme on le fait pour une tarte.
Vider la frangipane. Mettre les fèves. Retourner les bord sur la crème. Prendre un pinceau (à défaut un morceau d’essuie tout), et mouiller avec un peu d’eau tiède les bords. Dérouler la seconde pâte et mouiller les bords. Poser cette pâte sur la tarte, bords mouillés les uns contre les autres et pincer le tour. Sur le dessus à l’aide d’un couteau pointu faire des stries.
Prendre le jaune d’œuf et une cuiller à café d’eau. Le battre légèrement et dorer le dessus de la galette à l’aide du pinceau.
Mettre à four Th : 7 – 210° 30 minutes. Démouler sur une grille dès la sortie du four.
—————————————————

Nouvelle galette

Les desserts évoluent, les rencontres aidant, de nouvelles recettes apparaissent. Celle-ci est moins riche que la précédente et idéale après un repas…
GalettesPour 8 personnes
2 pâtes à tarte feuilletée (les pâte à tarte roulées sont excellentes et c’est tellement plus facile)
100 gr de poudre d’amandes
100 gr de beurre
2 cuillers de Rhum
40 gr de sucre en poudre
2 jaunes d’œuf + 1 jaune
1 gr de Maïzena
20 cl de lait
1 ou deux fèves (en porcelaine de préférence)
Faire la crème d’amande : en commençant par une crème pâtissière. Faire chauffer le lait, mélange rles 2 jaunes avec le sucre, puis la Maïzena. Verser le lait chaud dessus, remuer, puis cuire doucement sans faire bouillir, jusqu’à épaississement. Incorporer alors le beurre, la poudre d’amande et le rhum.
Dérouler la première pâte dans le fond d’une tôle à tarte. Faire attention de ne pas rabattre les bords comme on le fait pour une tarte.
Vider la crême. Mettre les fèves. Retourner les bord sur la crème. Prendre un pinceau (à défaut un morceau d’essuie tout), et mouiller avec un peu d’eau tiède les bords. Dérouler la seconde pâte et mouiller les bords. Poser cette pâte sur la tarte, bords mouillés les uns contre les autres et pincer le tour. Sur le dessus à l’aide d’un couteau pointu faire des stries.
Prendre le jaune d’œuf et une cuiller à café d’eau. Le battre légèrement et dorer le dessus de la galette à l’aide du pinceau.
Mettre à four Th : 7 – 210° 30 minutes. Démouler sur une grille dès la sortie du four.
—————————————————

Charlotte aux framboises

Pour 8 personnes

1 boîte de biscuits à la cuiller

400 gr de framboises fraîches ou congelées

5 feuilles de gélatine

100 gr de sucre

3 cuillers à soupe d’alcool de Framboise

Crème

4 œufs

250 gr de Macarpone

250 gr de crème fraîche

100 gr de sucre

Battre le Mascarpone, le sucre et les jaunes d’oeufs. D’autre part, battre la crème fraîche en chantilly, mélanger les deux préparations délicatement.

Faire tremper la gélatine dans un bol d’eau froide, une fois ramollie, l’incorporer à la crème.

Faire un sirop avec 2 verres d’eau et le sucre. Faire refroidir, ajouter le Kirsch. Prendre un moule à charlotte ou à soufflé. Tremper les biscuits un à un et tapisser le fond et le bord du moule.

Verser 1/3 de la crème dans le moule. Ajouter 1/3 des framboises. Ajouter une couche de biscuits trempés. Puis à nouveau de la crème et des framboises. Terminer par des biscuits. Mettre au frais au moins une nuit.

Préparer un coulis de framboises avec le 1/3 restant : 50 grammes de sucre, deux cuillers d’eau. Mixer et passer au chinois.

Démouler la charlotte – passer la lame d’un couteau autour du moule, le mettre à tremper 1 minute dans de l’eau tiède et démouler la charlotte sur un plat à service. Décorer avec le coulis autour de la charlotte et quelques framboises fraîches.

Conseils

Ca marche avec des fraises, fraises des bois et des tas d’autres fruits… dans des verres c’est aussi très bien et pas besoin de se préoccuper du démoulage.

———————————————————————

Crême caramel à l’anis de Flavigny

J’ai un faible pour les anis de Flavigny, çà tout le monde sait.

Sur le site officiel de ce bon petit bonbon, je vous conseil la crême brûlée aux anis. Franchement c’est ce que l’on peut faire de plus intéressant en crême brûlée, après celle au Safran.
Mais comme j’aime revisiter mes classique, j’ai testé la crême caramel aux anis… et franchement c’est super top.
1l de lait
8 jaunes d’oeuf
30 gr d’Anis de Flavigny
30 gr de sucre (selon les goûts)
du caramel
Faire fondre/dissoudre doucement les anis dans le lait.
Passer dans une passoire fine
Battre les jaunes avec le sucre, incorporer le lait chaud.
Mettre un peu de caramel dans chaque ramequin, verser la préparation dessus.
Puis placer au bain marie, couvert d’un papier d’alu, à four 160° pendant 30 minutes.
Personnellement je laisse dans le four jusqu’à refroidissement, puis je les place au réfrigérateur.
Variante : laisser infuser des zestes de citron (doubler le sucre)

———————————————————–
Fraisier de Pascal

Pour 8 personnes

fraisiers Biscuit de Savoie

6 œufs

150 gr de sucre

50 gr de farine

50 gr de fécule ou de Maïzena

1 citron

20 gr de beurre + 20 gr de sucre pour le moule

Sel

Garniture :

250 gr de pâte d’amande rose ou verte

250 gr de Mascarpone

1 kg de fraises moyennes

200 gr de sucre en poudre

75 gr de sucre glace

1 gousse de vanille

Préparer le biscuit de Savoie. Préchauffer le four à 5 – Th 150. Rincer et essuyer le citron. Râper finement le zeste. Battre les blancs d’œufs avec une pincée de sel, en neige très ferme. Beurrer un moule à manquer (23-26 cm) et saupoudrer de sucre. Dans un saladier, fouetter les jaunes avec le sucre jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Ajouter la farine, la fécule et le zeste râpé. Mélanger, puis incorporer 4 cuillers à soupe de neige. Verser l’ensemble dans le reste de neige et mélanger doucement en soulevant délicatement. (Soulever de bas en haut avec une spatule). Verser dans le moule et cuire pendant 50 mn. Démouler ensuite sur une grille et laisser refroidir.

Préparer un sirop en faisant bouillir le sucre en poudre dans 30 cl d’eau. Laisser frémir 5 mn. Hors du feu gratter les graines des gousses de vanille. Remuer, couvrir et laisser refroidir.

Fouetter le Mascarpone avec 50 gr de sucre glace. Poudrer le plan de travail avec le reste du sucre glace et étaler la pâte d’amande au rouleau. Découper un disque de la taille du biscuit.

Rincer les fraises et les équeuter.

Couper le biscuit en deux dans le sens de l’épaisseur. Imbiber les deux faces avec le sirop vanillé.

Etaler la moitié du Mascarpone sur la disque de base. (j’utilise un cercle à pâtisserie c’est plus facile pour le montage et surtout la tenue et la prise de l’ensemble). Ranger les fraises debout, pointe en l’air et bien serrées. Couvrir avec le reste du Mascarpone. Recouvrir avec le second disque de biscuit.

Poser le disque de pâte d’amande. Mettre au frais au moins 8 h.

2 réflexions sur “ Desserts ”

Laisser un commentaire

mon village 2.0 – par Pascal Minguet-Deschamps à Ladoix sous Corton 06.60.324.386