Archives pour l'étiquette visiter

Quand les futurs Greeters des canaux de Bourgogne rencontrent les Greeters beaunois

Il y a quelques mois j’étais intervenu lors d’une formation d’Envol formation à Auxerre pour témoigner de « la vie d’un greeter ».

Greeters Bourgogne Canaux -001 Greeters Bourgogne Canaux -003 Greeters Bourgogne Canaux -017 Greeters Bourgogne Canaux -020 Greeters Bourgogne Canaux -026 Greeters Bourgogne Canaux -028

Le groupe a été convaincu de la nécessité de créer un groupe de Greeters des canaux de Bourgogne et de l’Auxois.

du jardin du Dalineum, une vue sur le beffroi (Tour de l'Horloge) Greeters Bourgogne Canaux -070 Monique en guerre contre la municipalité. C'est pas pour déplaire à Pascal

Afin de vivre des balades, ils sont venus à une dizaine à Beaune, pour faire des balades avec Philippe et moi

Greeters Bourgogne Canaux Greeters Bourgogne Canaux -043 Greeters Bourgogne Canaux -073 Greeters Bourgogne Canaux -074

Faire appel à un Greeter de Bourgogne <– c’est gratuit et toujours une expérience intéressante.

Greeters de Bourgogne : balade à la montagne de Beaune

Philippe, greeter beaunois – Greeter de Bourgogne, a passer une partie de son enfance, durant les vacances à la montage de Beaune. Un lieu étonnant, détonnant dans le paysage beaunois.

01-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -007

Michel, Bruno, Philippe

03-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -014

04-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -017

05-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -019
Philippe : Philippe est un « montagnard », un vrai. La montagne de Beaune est un lieu gardé jalousement par les habitants du coin. Cette colline boisée qui surplombe la ville constitue depuis plus de 150 ans le lieu de villégiature des Beaunois pour le week end et les vacances. Philippe y a vécu toute son enfance. Il vous racontera comment « la montagne » est considérée par certains comme le « Beverly Hills » de Beaune après s’être inspirée de la commune de Paris avec son président et ses lois propres ! Il vous fera parcourir ses ruelles encore secrètes, et ses souvenirs d’enfant. Cet homme généreux au parler franc, vous régalera de ses anecdotes et de sa connaissance de ce lieu cher aux Beaunois.

19-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -087

18-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -082

17-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -075

16-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -070

15-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -068

14-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -062

13-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -057

12-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -047

11-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -046

10-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -044

09-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -031

08-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -027

07-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -024

06-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -020

05-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -019

04-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -017

03-Greeter beanoi sà la montagne de Beaune -014

Michel, Bruno, Philippe

Faire appel à un greeter (c’est 100% gratuit, 100% découverte) mais il faut réserver ici

Village magazine : faire visiter son village autrement

extrait du Magazine Village
extrait du Magazine Village

Le nouveau numéro du magazine Village consacre un dossier aux « vacances utiles ».

Outre le woofing ou encore le couchsurfing, on y parle des Greeters, oui mais des greeters beaunois et ….

Extrait de l’article

Faire visiter son village autrement
Dans un tout autre registre, mais avec le même souci de partage, le phénomène des greeters (togreet signifie accueillir en anglais) prend de l’ampleur. L’idée, née à New York en 1992, consiste à faire découvrir son territoire à des visiteurs de passage qui souhaitent se balader en rencontrant des habitants. « Je vis à Ladoix-Serrigny, un village près de Beaune. Pour moi, c’est le paradis », estime Pascal Minguet, membre des greeters de Bourgogne. « J’emmène les touristes dans les vignes, je leur parle du terroir, du climat, du travail à cheval… Comme je le ferais avec des amis. Les personnes qui me contactent veulent de l’authentique et des anecdotes du quotidien, loin des guides touristiques. » Comme Pascal, ils sont une quinzaine à jouer le jeu dans le Beaunois. Chacun propose une visite différente, totalement gratuite. On peut découvrir la campagne avec un éleveur de vaches charolaises, les Hospices de Beaune avec une ancienne sage-femme ou le village de Monthélie avec un couple d’Anglais haut en couleur. Pour devenir greeter à votre tour, signalez-vous à l’office de tourisme qui se chargera de la mise en relation avec les visiteurs. Pas besoin de diplôme. Il suffit d’avoir quelques heures disponibles dans le mois et l’envie de rencontrer du monde.

le site du magazine Village
la page Facebook des Greeter de Bourgogne
le site des Greeters de Bourgonge, pour « réserver un greeter »

Belle balade entre Greeters

Hé oui je suis Greeter à Beaune et en Corton depuis bientôt deux ans
et en février, nous avons décidé de faire des balades entre nous
pour mieux se connaître, pour découvrir d’autres visions, d’autres endroits que nous ne connaissons pas.

Les Greeters beaunois en balade
Les Greeters beaunois en balade

La page des Greeters de Bourgogne sur Facebook et le site des Greeters de Bourgogne (il y a tout pour devenir Greeter et en réserver un).

Musée de Beaune, nouvel accrochage… redécouverte

Depuis le  15 juin, le Musée des Beaux-Arts de Beaune a dévoilé un nouvel accrochage de ses collections, grâce à une muséographie entièrement repensée. J’ai eu le plaisir de le découvrir mardi dernier, en visite « privée » et guidée par la conservatrice du Musée. .

Plutôt qu’un long discours allez-y.

Image1 (1)Extrait du communiqué de presse « L’originalité de la scénographie révélera les collections sous un angle inattendu et insolite. Elle constituera sans aucun doute un véritable événement culturel pour la saison estivale.

Par une approche et un discours renouvelés, le musée offrira un double parcours au fil des salles, à la fois thématique et chronologique. Les collections pourront être vues et appréhendées d’une manière nouvelle. La confrontation des œuvres se fera en fonction de thématiques ou de sujets iconographiques communs. A l’occasion de ce nouveau regard porté sur les fonds du Musée, certains thèmes ont été privilégiés : l’histoire de Beaune, la représentation du paysage entre le XVIIe et le XIXe siècle, ou bien encore l’Orient qui a fasciné grand nombre d’artistes bourguignons.

Les points forts de ce nouvel accrochage seront les peintures flamandes et hollandaises des XVIe et XVIIe siècles et les peintures de Félix Ziem et Hippolyte Michaud, deux grands artistes beaunois du XIXe siècle. Des œuvres récemment restaurées feront leur apparition, tel que Avant le Crime de Jean-Baptiste Nemoz, revenue à Beaune après avoir été présentée au Musée d’Orsay dans l’exposition Crime et Châtiment en 2010, La Liseuse attribuée à Jean Raoux et à La Bénédiction de Jacob, attribuée depuis peu au peintre baroque italien Girolamo Troppa (1637-après1710). Des lithographies d’artistes modernes, comme Pablo Picasso, Fernand Léger ou Le Corbusier, données par Georges-Henri Rivière dans les années 1950, des sculptures animalières de Michel Couqueberg, une sculpture en terre cuite Le Baiser de l’artiste anglais Paul Day et une exceptionnelle Vierge à l’Enfant du XIIe siècle, en bois polychrome, viendront enrichir cette présentation inédite. Signalons que les dernières œuvres citées font partie des acquisitions récentes du Musée. Cette présentation pour l’ouverture du 14 juin sera enrichie dans les semaines suivantes.

A noter également que, durant tout l’été, de magnifiques gravures de Claude Gellée dit Le Lorrain, figure emblématique du paysage classique, seront présentées ainsi que des dessins de François-Louis Français, peintre paysagiste du XIXe siècle. Ces œuvres sont généreusement prêtées par le Musée Pierre Noël de Saint-Dié-des-Vosges, en échange du prêt de trois œuvres du Musée de Beaune, dont Constantinople de Ziem.

A la suite des grandes expositions Dialogues Mouvementés, Regards contemporains sur les travaux d’Etienne-Jules Marey et Félix Ziem, Voyages, impressions et paradoxes, présentées entre décembre 2010 et février 2012, c’est maintenant une vraie métamorphose du musée qui s’annonce ; elle saura renouveler l’intérêt des connaisseurs du lieu et ne manquera pas de séduire un public nouveau. A n’en pas douter c’est une invitation à découvrir le Musée des Beaux-Arts sous un jour inédit. Plaisir visuel et surprises seront au rendez-vous… »

En savoir plus sur les horaires, l’accès…

Bourguignon d’un jour, Bourguignon toujours

Bourguignondunjour.com
Bourguignondunjour.com

C’est un peu l’idée des Greeters du Pays Beaunois qui vient d’être mis sur les rails.

Evidemment l’idée que des ambassadeurs, habitant la Côte d’Or puissent faire visiter leur ville, village, région,

puissent faire partager leurs vision, endroits, bonnes adresses… et puissent partager leur passion m’a séduite.

Je suis donc depuis midi Greeter, comme une dizaine d’autres Beaunois.

Je vous en parlerai plus en détail d’ici quelques jours, mais en attendant si vous voulez en savoir plus, devenir Greter ou encore visiter Beaune, les Cortons, Nolay, Orches…. avec des passionnés….. Inscrivez vous vite sur le site, tout est gratuit, nous sommes tous des bénévoles et çà commence dès demain… et l’adresse du site bourguigondunjour.com