Archives pour la catégorie Local

TMHC – 20 ans

Hé oui, TMHC – The Média Hall Company a été créée en 1994.

Je ne vais pas lister les projets, les clients pour lesquels j’ai travaillé, mais je tiens à dire merci à tous.

Merci aux collaborateurs : Craig, Nathalie, Xavier mais aussi à Laurence….

Tmhc.jpg Une page va se tourner…

Vous me retrouvez sur Facebook

Netiki témoigne sur l’obsolescence programmée

See on Scoop.itFabLab-Net-iKi

Une équipe de FR3 nationale s’est intéressé de près aux activités de NetIki, association de Biarne promouvant la collaboration entre FabLab(s) …..

Pascal Minguet‘s insight:

Diffusion prévue semaine du développement durable 31 mars au 5 avril…. mais on vous tient au courant….

 

et le FabLab Net-IKi inerviendra lors du Festival Atmosphère à Paris/La Défense sur ce même thème durant la semaine…. http://www.atmospheresfestival.com/estate/la-revolution-fablab/

See on www.leprogres.fr

3 thèmes de conférences dédiées aux ateliers de fabrication numérique #fablab

Vous savez sans doute que j’oeuvre pour les usages du numérique depuis près de trente ans.
Il y a trois ans, avec un groupe de l’association Net-IKi nous avons cru aux FabLabs (il n’y en avait pas encore en France à l’époque).

Le FabLab du village de Biarne, 350 h dans le Jura a été inauguré en juin 2012.

Depuis nous avons été très sollicités, nous avons bien avancé… L’expérience FabLab au niveau national et régional (nous accompagnons 7 fablabs en Bourgogne et Franche-Comté, de taille et d’environnement très différent).

Face aux nombreuses de demandes, interrogations… j’ai mis au point trois thème de conférences possibles.

Conférencier animateur, ici avec Joël de Rosnay
Conférencier animateur, ici avec Joël de Rosnay

FabLab, lieu de fabrication numérique, késako ?

FabLab, tout savoir sans oser le demander

  • Il était un fois au MIT

    • Une idée simple

    • Une charte et un réseau

    • Pourquoi seulement maintenant en France ?

  • Innovation, réparation et collaboration

    • Pour qui ?

    • Pourquoi faire ?

    • Qu’est-ce que ça change ?

  • FabLab, tiers lieu de fabrication… comment faire ?

    • Charte et appellation, qu’est-ce que ça cache ?

    • Et pour les créateurs, pour les entreprises ?

    • Collaboration, ouverture et business modèle, est-ce compatible ?

  • Exemples, réalisations, discussion et échanges

    • Portraits et réalisation de « makeurs »

    • Quel profil type ?

    • Et si je veux en ouvrir un ?

L’impression 3D, souvent associée aux FabLabs est omniprésente dans les médias depuis quelques mois. Au delà de la technologie, ces Laboratoires de Fabrication numériques s’ouvrent partout dans le monde. Suite à l’appel à projet du Ministère de l’économie, le phénomène s’amplifie. Mais au fait, un FabLab c’est quoi et ça sert à quoi ?

579554_442387479137353_896412515_n FabLab, innovation, économie participative…. mode ou réelle rupture ?

  • Le modèle participatif ?

    • Économie, entreprise, individu

    • Participatif et business, est-ce compatible ?

    • Open hardware et protection ?

  • Un FabLab pour innover ?

    • Qu’est-ce que ça apporte de plus ou de mieux ?

    • Comment le FabLab s’installe-t-il dans les structures existantes ?

    • Innovation au rabais ?

  • Mode ou rupture

    • Pourquoi maintenant ?

    • FabLab et innovation pragmatique

    • Profils et innovations issues des FabLabs

  • Discussion et échanges

La société de consommation et industrielle du 20ème siècle montre ses limites. Face à des ruptures ou un changement, le modèle pyramidal et mondialisé s’oppose au modèle collaboratif, durable et en réseau, la rareté s’oppose à l’abondance et au partage. Les FabLabs, laboratoire de fabrication numérique locaux, semblent montrer un nouveau modèle possible. Et si l’innovation était accessible à tous ?

FabLab et territoire

ou comment redynamiser et innover durablement ?

  • Un FabLab

    • Qu’est ce que c’est ?

    • À quoi et à qui « ça sert ? »

    • Global, local et participatif ?

  • Un FabLab ou des FabLabs ?

    • FabLab et territoire

    • Quel éco-système ? Quel modèle ?

    • Les clés pour réussir

  • Un lieu et des talents en réseau

    • Communauté, réseau et territoire

    • Les risques et les opportunités

    • Réussir et innover

  • Discussions et échanges

Le modèle des FabLabs (laboratoire de fabrication numérique) est tout sauf une structure uniforme. La charte permet de s’adapter au territoire, « aux gens », aux contraintes et atouts locaux. Sans étudiants, créateurs, passionnés, artisans, entrepreneurs un FabLab n’est rien, les machines et la technologies ne sont rien. Ces lieux sont des creusets bouillonnants de créativité, de partage et… d’innovation réelle et pragmatique. Quel FabLab, pour quel territoire ? Et quelles sont les clés de la réussite ?

Pascal Minguet

Voix du Jura 21 6 2012 FabLab Net-IKiConférencier, co-créateur du premier FabLab rural de France – www.fablab-net-iki.org

et de l’association Interlab.

A 54 ans cet expert en usage du numérique, ancien journaliste, aide à comprendre les modèles participatifs : FabLab, Greeter, Barcamp . . .

Pascal est consultant en numérique dans son cabinet de conseil tmhc.info depuis 1994.

Le FabLab Net-IKI à Biarne a ouvert ses portes en juin 2012.

Revue de presse FabLab Net-IKi

Des formations pour les élus des territoires

Formation « technologies numériques » dédiées aux élus

Accompagner nos élus

firmation elusComprendre les TIC, savoir en parler, identifier les enjeux, pour votre territoire.

Un sujet qui déborde et envahit tout.


Haut débit, réseaux sociaux, services nomades, démocratie numérique… les TIC ne quittent jamais l’agenda des élus.

C’est un sujet transversal qui concerne tous les projets d’une collectivité.


Zoom sur :L’élu communiquant que j’anime

Ce que le numérique a changé et va changer dans la vie de l’élu

En campagne électorale, dans l’acte de décision et sur son territoire.

Portrait du citoyen numérique

Les nouveaux services et les attentes vis à vis des élus et des collectivités.

La panoplie des outils de communication

Caractéristiques, usages, risques.

Le programme complet sur le site de Numérica formation

Revue de presse : Les réseaux sociaux pour faire du business

Hebdo 39 28 mai 2013
Les réseaux sociaux pour faire du business

Pour une entreprise quelle que soit sa taille, un commerce. une association, il ne suffit pas d’avoir un site Internet pour être visible et communiquer. Les prospects. clients influenceurs ou encore les partenaires sont actifs sur les réseaux sociaux. Mais comment s’y mettre. quels sont les stratégies gagnantes? Comment éviter les pièges et ne pas y passer trop de temps?

Quelles sont les bonnes pratiques? Eléments de réponse grâce à l’éclairage de Pascal Minguet. expert et conseil en numérique. .
78 % des entreprises affirment que les réseaux sociaux sont essentiels à leur croissance. Plus de 50 millions de Français sont connectés à un voire plusieurs réseaux sociaux. Depuis quelques mois, Facebook vient de dépasser le milliard de comptes … Et 77% des entreprises B2C ont acquis des clients grâce à ce célèbre réseau social.

Photo Cyril Kempfer
Photo Cyril Kempfer

C’est une évidence, les réseaux sociaux sont devenus aujourd’hui des vecteurs de développement indispensables pour les nouvelles entreprises.

C’est pourquoi une nouvelle webschool s’est déroulée mardi dernier, en présence d’une trentaine de personnes, à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura de Dole. L’occasion d’évoquer ce thème sous plusieurs angles.

Réseaux sociaux et activité professionnelle ou comment développer son business avec leWeb 2.0

Que l’on soit artisan, commerçant, patron de TPE, PME, responsable d’une association .. la communication et le marketing sont indispensables en terme d’image, de prospection, de fidélisation … pour générer des affaires ou des contacts.

Avoir un site internet, envoyer des newsletters, faire de la publicité le cas échéant, ne suffit plus. Plus de 54 % de la population française a un smartphone en poche. Internet est devenu un média à part entière et la période de crise actuelle ne fait qu’accentuer la montée en puissance de ce canal de communication. Pour échanger avec son écosystème (partenaires,. fournisseurs, co-traitants, association/syndicat professionnel, prescripteurs, relais d’opinion … ), ses prospects, membres ou clients, le Web 2.0 et les réseaux sociaux sont incontournables.

Loin d’un phénomène de mode, avec plus d’un milliard d’utilisateurs quotidiens dans le monde en moins de 6 ans, Facebook, pour ne citer que le plus connu des réseaux sociaux, est un vecteur à intégrer dans sa stratégie et son plan de communication BtoB (de professionnel à professionnel) ou BtoC (de professionnel à consommateur).

Il faut définir des objectifs précis: faire de l’image, se faire connaître, recruter de nouveaux clients ou membres … et ensuite seulement, établir un plan de communication conjuguant efficacement médias traditionnels, internet et réseaux sociaux, sans oublier les canaux classiques : face à face, points de vente, réunions .. ,

Vie privée, vie professionnelle ?

Photo Cyril Kempfer
Photo Cyril Kempfer

Etre présent sur les réseaux sociaux (Facebook, Viadéo, Linked-In, Twittter … ) à titre professionnel implique de compléter son profil (réservé à une personne physique), de créer une page (pour son entreprise ou association) et d’ajouter du contenu et notamment des photos voir des vidéos-régulièrement L’idée étant de s’appuyer sur l’effet viral (buzz) de ces médias communautaires et infinitaires pour toucher les cibles/communautés. Un bon réglage du niveau de confidentialité de chaque plate-forme et une charte d’utilisation au sein de l’entreprise éviteront tout problème de modération ou atteinte à la s-réputation des personnes ou de l’entreprise. A titre privé, il est grandement recommandé d’ouvrir un profil à séparer de son mail personnel et de limiter les accès à un cercle restreint.

Tous les secteurs ?
Tous les secteurs sont-impactés par les réseaux sociaux, il est important de regarder ce que font les concurrents et partenaires. Le secteur du tourisme est particulièrement sensible, puisqu’aujourd’hui plus 87 % des internautes lisent au moins. un site d’avis avant de choisir une destination, un hôtel, un gîte ou encore un restaurant. Les sites d’avis doivent rapidement être intégrés dans le plan de communication. En fonction du secteur, de l’activité, des services, on choisira de commencer par un ou deux réseaux, afin de démarrer efficacement.

Ça prend du temps …
Intégrer les réseaux sociaux à sa stratégie et son plan de communication va demander un peu de temps et de ressources humaines en interne. Mais dans tous les projets que j’accompagne depuis 5 ans, on travaille généralement à ressources humaines constantes et pour cela on adapte l’organisation de la communication et du marketing pour optimiser le nouvel ensemble. Des indicateurs permettent de suivre, d’évaluer et d’adapter chaque action et canal en fonction des résultats obtenus.

Seul ou accompagné?
Comme pour la comptabilité, le juridique ou d’autres fonctions, on peut tout faire en interne à condition d’être formé ou encore être accompagné. La formation accompagnée est particulièrement efficace puisqu’elle mêle conseil opérationnel et formation spécifique au secteur et à l’entreprise. Sauf cas très exceptionnel,ou encore campagne très importante, l’externalisation complète (community management) est à proscrire. L’entreprise, quelle que soit sa taille, doit maîtriser son marketing et sa communication et est la seule à même d’interagir avec ses communautés.

« En un an, on est passé de la curiosité à l’action. Les entreprises présentes sont en phase de démarrage d’une stratégie sur les réseaux sociaux et pour 30 % d’entre elles en phase d’optimisation ou professionnalisation de cette démarche », précisait Pascal Minguet à l’issue de son intervention.
CK

Numériser0007

1er Forum Changer d’ère – 5 juin 2013 – Cité des Sciences et de l’industrie

Première édition du Forum Changer d’Ere

changerdereINSPIRER UN NOUVEAU MODÈLE DE SOCIÉTÉ POUR DONNER ENVIE DE « VIVRE ET DÉSIRER L’AVENIR »

Alerter sur la nécessité d’une rupture, d’un changement mental et institutionnel

Donner des clés pour mieux comprendre les bouleversements sociétaux et économiques engendrés par la société en réseaux (grandes mutations de la pensée scientifique, économique, philosophique, artistique…) pour passer de la société rigide à la société fluide ; de l’entreprise rigide à l’entreprise fluide.

Proposer une exploration ludique, avec des regards croisés, pour organiser la complexité complice et restaurer la confiance

- Faire échanger des personnalités et leaders d’opinion issus d’horizons différents (penseurs de l’ex Groupe des 10, philosophes, économistes, scientifiques, dirigeants de grands groupes…) avec un public d’entrepreneurs, cadres dirigeants, managers, décideurs du monde économique, politique et de la finance, chercheurs, universitaires, les générations suivantes et les « générations mutantes » qui incarnent la « relève » (jeunes entrepreneurs, intellectuels, chercheurs…).

changer dere 2Donner envie aux jeunes générations de vivre et désirer demain

Cette première édition du Forum Changer d’Ère est un passage de relais aux jeunes générations. Sans faire de jeunisme, nous faisons confiance à la jeunesse. Nées avec les médias sociaux et les outils collaboratifs, « purs produits » de la civilisation numérique, pour évoluer durablement vers de nouveaux rapports humains, les jeunes générations aspirent à plus de collaboration et à moins de compétition et de rapports de force. Elle a choisi la « coopétition » plutôt que la compétition.

Connectées aux autres en permanence, elles ont développé un sens de la créativité et de la coopération plus important que le nôtre. Habituées à échanger (des idées, des fichiers, des informations…) nos « Petits Poucets » et « Petites Poucettes » ont inventé l’entrepreneuriat social, la société du « Co » et la mutualisation des moyens). Et force est de constater que leurs réponses et leurs modèles, tout en étant perfectibles, sont mieux adaptés à la civilisation numérique.

Un grand Merci à Véronique pour ce beau programme…

Le site du Forum – je serai à la Cité des Sciences toute la journée. Je parlerai du FabLab-Net-IKi et des FabLabs en général.

Le FabLab que nous avons créé il y a un an, avance très très vite…

L’hebdo de l’économie bourguignonne parle du nous
N° 4342 20 au 26 mai 2013

La nouvelle propriété, c’est le partage

Économie collaborative. Enfant de l’internet et des réseaux sociaux, sera-t-elle la révolution industrielle du XXle siècle ? Deux exemples locaux, avec Les Docks Numériques de Dijon et le fablab Net-iki dans le Jura.

L’économie collaborative pourrait fournir un nouveau modèle pour consommer, produire, travailler, se loger ou se financer autrement. Proche du Do It Yourself (fabriquer soi-même), fondée sur le partage des données (open source), imprégnée de développe­ment durable et de circuits courts, adepte des financements par crowdfunding (financement participatif), elle favorise l’accès à l’usage (co-voiturage par exemple) plutôt qu’à la propriété, instaurant de nouvelles relations sociales. Neuf heures du matin au Port du Canal à Dijon. ……

Encadré 1

Le village monde du FabLab Net-Iki

-Les créateurs du fablab de Biarne, près de Dole, ont le triomphe modeste, eux qui pourtant ont ouvert dans un village de 360 habitants un des sept premiers fablab français, le « canal historique », comme le dit avec humour Pascal Minguet, l’un des fondateurs. D’abord cyberbase du village, Net-iKi, ici en patois, est depuis 2012 un laboratoire local de production. Il connecte un ordinateur équipé d’un logiciel de modélisation à une imprimante 3D pour créer des objets sur mesure par ajout de matière. Fervent opposant de l’obsolescence programmée, Net-iKi voit défiler les makers biarnais venus fabriquer une pièce cassée de leur électroména­ger, les BTS Design de Dole, ou les

licences pro Ecodesign de Besançon qui ouvrent un fablab dans l’université. Des entreprises viennent y créer des pré-prototypes, bijoux ou créations industrielles. Sans parler des trois pôles de compétitivité régionaux venus « enquêter» dans ce village gaulois du futur. Partage, des savoir-faire et des savoirs sont au fondement de tous les fablabs. Jean-Baptiste Fontaine, le fablab manager de Net-IKi parle même « d’un lieu où l’on construit le bien commun, où de nouvelles logiques de

propriété et de partage aboutissent à des relations sociales différentes ». A Dijon, le fablab Kelle Fabrik devrait être opérationnel en mai.

L’imprimante 3D de Net-iKi peut réaliser, par ajout de matière, des pièces d’une hauteur de 15 cm. Le fablab s’équipera bientôt d’une découpe laser.

www.fablab-net-iki.org

Digipolis le 29 mai 2013 à Montbéliard

droiteJe vais intervenir mercredi 29 mai 2013

Atelier de 15 à 16 h
Réseaux sociaux et dialogue démocratique
Les réseaux sociaux permettent une vraie pratique participative et deviennent un outil de gouvernance.
Benjamin TEITGEN : Direction de la communication VILLE DE BESANCON
Pascal MINGUET : Directeur TMHC, Conseil en communication 2.0
sur Digipolis à Montbéliard.

Les ateliers, conférences, et les rencontres DigiPolis 2013 sont dédiés à la promotion des solutions numériques pour l’aménagement, la gestion et la valorisation des territoires. Digipolis est un lieu de rencontre et d’échanges destiné aux élus et fonctionnaires territoriaux souhaitant présenter et découvrir des solutions numériques innovantes. DigiPolis propose à ses visiteurs divers ateliers et un espace d’exposition.

Le programme est là !

Ma formation pour les élus territoriaux

Elus territoriaux : participez aux formations d’actualité de la Fédération des Epl

A l’appui de l’expertise du mouvement des Epl, la Fédération des Epl, agréée par le ministère de l’Intérieur pour dispenser de la formation aux élus territoriaux,  organise des sessions de formation dédiée à la gestion publique locale.

Le programme est composé d’une sélection de thèmes d’actualité, traités sur une seule journée, allant d’échanges sur la gamme des Epl qui donnent des réponses concrètes aux questions sur les projets locaux, à une information synthétique et pragmatique sur les TIC, désormais incontournables dans le domaine de la communication publique, de l’équipement du territoire avec le très haut débit…

Ce programme traduit la volonté de la Fédération des Epl d’accompagner les élus et les collectivités dans leur stratégie de modernisation de l’action publique locale. Certaines formations, comme l’Institut des administrateurs de Sem, peuvent être organisées sur mesure.

? Téléchargez le programme

maitriser les tic

Réseaux sociaux et activité professionnelle

WebSchool TMHC CCI Jura DoleHier soir j’ai animé pour la deuxième année consécutive une Webschool pour la CCI du Jura : Réseaux sociaux et activité professionnelle
30 personnes de tous les secteurs, sont venues de tout le Jura assister à l’atelier animé par Pascal Minguet. « en un an, on est passé de la curiosité à l’action. Les entreprises présentes sont en phase de démarrage d’une stratégie sur les réseaux sociaux et pour 30 % d’entre-elles en phase d’optimisation ou professionnalisation de cette démarche ».

Certains participants vont assister à l’atelier complémentaire organisé par Juratic au Centre numérique du Jura à Lons le Saunier lundi 28 mai à 18h.

Réseaux sociaux et activité professionnelle
où comment développer son business avec le Web 2.0

Que l’on soit artisan, commerçant, patron de TPE, PME, responsable d’une association… la communication et le marketing sont indispensables en terme d’image, de prospection, de fidélisation… pour générer des affaires ou des contacts.

Un site Internet ne suffit plus
Avoir un site internet, envoyer des newsletters, faire de la publicité le cas échéant, ne suffit plus. Plus de 54 % de la population française a un smartphone en poche. Internet est devenu un média à part entière et la période de crise actuelle ne fait qu’accentuer la montée en puissance de ce canal de communication. Pour échanger avec son éco-système (partenaires, fournisseurs, co-traitants, association/syndicat professionnel, prescripteurs, relais d’opinion…), ses prospects, membres ou clients, le Web 2.0/les réseaux sociaux sont incontournables.

Loin d’un phénomène de mode
Avec plus d’un milliard d’utilisateurs quotidiens dans le monde en moins de 6 ans, Facebook, pour ne citer que le plus connu des réseaux sociaux, est un vecteur à intégrer dans sa stratégie et son plan de communication BtoB (de professionnel à professionnel) ou BtoC (de professionnel à consommateur).
Il faut définir des objectifs précis : faire de l’image, se faire connaître, recruter de nouveaux clients ou membres… et ensuite seulement, établir un plan de communication conjuguant efficacement média traditionnels, internet et réseaux sociaux, sans oublier les canaux classiques : face à face, point de vente, réunions…

Vie privée, vie professionnelle ?
Etre présent sur les réseaux sociaux (Facebook, Viadéo, Linked-In, Twitter…) à titre professionnel implique de compléter son profil (réservé à une personne physique), de créer une page (pour son entreprise ou association) et d’ajouter du contenu et notamment des photos voir des vidéos régulièrement. L’idée étant de s’appuyer sur l’effet viral (buzz) de ces médias communautaires et infinitaires pour toucher les cibles/communautés. Un bon réglage du niveau de confidentialité de chaque plate-forme et une charte d’utilisation au sein de l’entreprise éviteront tout problème de modération ou atteinte à la e-réputation des personnes ou de l’entreprise. A titre privée, il est grandement recommandé d’ouvrir un profil à séparé (avec son mail personnel) et de limiter les accès à un cercle restreint.

Tous les secteurs ?
Tous les secteurs sont impactés par les réseaux sociaux, il est important de regarder ce que font les concurrents et partenaires. Le secteur du tourisme est particulièrement sensible, puisqu’aujourd’hui plus 87 % des internautes lisent au moins un site d’avis avant de choisir une destination, un hôtel ou un gîte ou encore un restaurant. Les sites d’avis doivent rapidement être intégrer dans le plan de communication. En fonction du secteur, de l’activité, des services on choisira de commencer par un ou deux réseaux, afin de démarrer efficacement.

Ca prend du temps…
Intégrer les réseaux sociaux à sa stratégie et son plan de communication va demander un peu de temps et de ressources humaines en interne. Mais dans tous les projets que j’accompagne depuis 5 ans, on travaille généralement à ressources humaines constantes et pour cela on adapte l’organisation de la communication et du marketing pour optimiser le nouvel ensemble. Des indicateurs permette de suivre, d’évaluer et d’adapter chaque action et canal en fonction des résultats obtenus.

Seul ou accompagné ?
Comme pour la comptabilité, le juridique ou d’autre fonction on peut tout faire en interne à condition d’être formé ou encore être accompagné. La formation accompagnée est particulièrement efficace puisqu’elle mêle conseil opérationnel et formation spécifique au secteur et à l’entreprise. Sauf cas très exceptionnel, ou encore campagne très importante, l’externalisation complète (community management) est à proscrire. L’entreprise qu’elle que soit sa taille doit maîtriser son marketing et sa communication et est la seule à même d’interagir avec ses communautés.

Le support de cette WebSchool (Cc By Sa Pascal Minguet www.tmhc.info)

Mardi 21 mai à Dole, les réseaux sociaux n’auront plus de secrets pour vous !

webschool

La webschool du Jura vous donne rendez-vous à Dole, dans les locaux de la CCI du Jura, 1 rue Louis de la Verne, le mardi 21 mai de 18h à 20h pour une session sur les réseaux sociaux.

IMG_6822Pour une entreprise quelle que soit sa taille, un commerce, une association il ne suffit d’avoir un site Internet pour être visible et communiquer. Les prospects, clients influenceurs ou encore les partenaires sont actifs sur les réseaux sociaux. Mais comment s’y mettre, quels sont les stratégies gagnantes ? Comment éviter les pièges et ne pas y passer trop temps ? Quelles sont les bonnes pratiques ?

Au programme de la soirée, les réseaux sociaux pour faire du business :
– Réseaux sociaux Késako ?
– Site Internet et réseaux sociaux quelles synergies ?
– Comment faire de l’image, recruter, fidéliser ?
– Risques et opportunités ?
– Comment s’y mettre ?

Pascal Minguet, expert et conseil en numérique, créateur de TMHC en 1994, présent et actif sur Facebook depuis 2007 vous fera partager des exemples gagants, des tratégies efficace pour améliorer votre notoriété, votre présence en ligne pour générer du business en cette période difficile où il faut être efficace et précis.

Inscrivez-vous en ligne sur www.jura.cci.fr en remplissant le formulaire en ligne

ou en contactant Catherine Gresset au 03 84 86 42 18

Revue de presse : les réseaux sociaux pour faire du business

Article – L’Hebdo 39 du 28 mai 2013

Hebdo 39 28 mai 2013

Les réseaux sociaux pour faire du business

Pour une entreprise quelle que soit sa taille, un commerce. une association, il ne suffit pas d’avoir un site Internet pour être visible et communiquer. Les prospects. clients influenceurs ou encore les partenaires sont actifs sur les réseaux sociaux. Mais comment s’y mettre. quels sont les stratégies gagnantes? Comment éviter les pièges et ne pas y passer trop de temps?

Quelles sont les bonnes pratiques? Eléments de réponse grâce à l’éclairage de Pascal Minguet. expert et conseil en numérique. .

78 % des entreprises affirment que les réseaux sociaux sont essentiels à leur croissance. Plus de 50 millions de Français sont connectés à un voire plusieurs réseaux sociaux. Depuis quelques mois, Facebook vient de dépasser le milliard de comptes … Et 77% des entreprises B2C ont acquis des clients grâce à ce célèbre réseau social.

C’est une évidence, les réseaux sociaux sont devenus aujourd’hui des vecteurs de développement indispensables pour les nouvelles entreprises.

C’est pourquoi une nouvelle webschool s’est déroulée mardi dernier, en présence d’une trentaine de personnes, à la Chambre de Commerce et d’Industrie du Jura de Dole. L’occasion d’évoquer ce thème sous plusieurs angles.

Réseaux sociaux et activité professionnelle ou comment développer son business avec le Web 2.0

hebdo39

Que l’on soit artisan, commerçant, patron de TPE, PME, responsable d’une association .. la communication et le marketing sont indispensables en terme d’image, de prospection, de fidélisation … pour générer des affaires ou des contacts.

Avoir un site internet, envoyer des newsletters, faire de la publicité le cas échéant, ne suffit plus. Plus de 54 % de la population française a un smartphone en poche. Internet est devenu un média à part entière et la période de crise actuelle ne fait qu’accentuer la montée en puissance de ce canal de communication. Pour échanger avec son écosystème (partenaires,. fournisseurs, co-traitants, association/syndicat professionnel, prescripteurs, relais d’opinion … ), ses prospects, membres ou clients, le Web 2.0 et les réseaux sociaux sont incontournables.

Loin d’un phénomène de mode, avec plus d’un milliard d’utilisateurs quotidiens dans le monde en moins de 6 ans, Facebook, pour ne citer que le plus connu des réseaux sociaux, est un vecteur à intégrer dans sa stratégie et son plan de communication BtoB (de professionnel à professionnel) ou BtoC (de professionnel à consommateur).

Il faut définir des objectifs précis: faire de l’image, se faire connaître, recruter de nouveaux clients ou membres … et ensuite seulement, établir un plan de communication conjuguant efficacement médias traditionnels, internet et réseaux sociaux, sans oublier les canaux classiques : face à face, points de vente, réunions .. ,

Vie privée, vie professionnelle ?

Etre présent sur les réseaux sociaux (Facebook, Viadéo, Linked-In, Twittter … ) à titre professionnel implique de compléter son profil (réservé à une personne physique), de créer une page (pour son entreprise ou association) et d’ajouter du contenu et notamment des photos voir des vidéos-régulièrement L’idée étant de s’appuyer sur l’effet viral (buzz) de ces médias communautaires et infinitaires pour toucher les cibles/communautés. Un bon réglage du niveau de confidentialité de chaque plate-forme et une charte d’utilisation au sein de l’entreprise éviteront tout problème de modération ou atteinte à la s-réputation des personnes ou de l’entreprise. A titre privé, il est grandement recommandé d’ouvrir un profil à séparer de son mail personnel et de limiter les accès à un cercle restreint.

Tous les secteurs ?

Tous les secteurs sont-impactés par les réseaux sociaux, il est important de regarder ce que font les concurrents et partenaires. Le secteur du tourisme est particulièrement sensible, puisqu’aujourd’hui plus 87 % des internautes lisent au moins. un site d’avis avant de choisir une destination, un hôtel, un gîte ou encore un restaurant. Les sites d’avis doivent rapidement être intégrés dans le plan de communication. En fonction du secteur, de l’activité, des services, on choisira de commencer par un ou deux réseaux, afin de démarrer efficacement.

Ça prend du temps …

Intégrer les réseaux sociaux à sa stratégie et son plan de communication va demander un peu de temps et de ressources humaines en interne. Mais dans tous les projets que j’accompagne depuis 5 ans, on travaille généralement à ressources humaines constantes et pour cela on adapte l’organisation de la communication et du marketing pour optimiser le nouvel ensemble. Des indicateurs permettent de suivre, d’évaluer et d’adapter chaque action et canal en fonction des résultats obtenus.

Seul ou accompagné?

Comme pour la comptabilité, le juridique ou d’autres fonctions, on peut tout faire en interne à condition d’être formé ou encore être accompagné. La formation accompagnée est particulièrement efficace puisqu’elle mêle conseil opérationnel et formation spécifique au secteur et à l’entreprise. Sauf cas très exceptionnel,ou encore campagne très importante, l’externalisation complète (community management) est à proscrire. L’entreprise, quelle que soit sa taille, doit maîtriser son marketing et sa communication et est la seule à même d’interagir avec ses communautés.

« En un an, on est passé de la curiosité à l’action. Les entreprises présentes sont en phase de démarrage d’une stratégie sur les réseaux sociaux et pour 30 % d’entre elles en phase d’optimisation ou professionnalisation de cette démarche », précisait Pascal Minguet à l’issue de son intervention.

Un atelier complémentaire est organisé par Juratic au Centre numérique du Jura à Lons le Saunier, ce lundi 27 mai à 18h.

CK

Rendez-vous au Musée de Nuits Saint Georges à partir du 2 mai 2013

AfficheDepuis quelques années on parle beaucoup de Climats dans la Côte (Côte de Beaune et Côte de Nuits Saint Georges).

Un climat « c’est plus qu’une parcelle de vigne, aussi prestigieuse soit-elle, c’est une alchimie entre un lieu, une nature, des hommes et des siècles ».

Aubert de Villaine – Président de l’Association pour le classement des climats du vignoble de Bourgogne au patrimoine mondial de l’UNESCO. L’inscription des climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial de l’Unesco sera proposée en 2014.

Vous savez que ces parcelles, ces climats, qui sont au nombre de 1247 m’ont beaucoup inspirés.

Et c’est avec un très grand plaisir que j’ai vu quelques unes de mes créations sélectionnées pour illustrer la prochaine exposition annuelle du Musée de Nuits Saint Georges.

L’inscription des climats du vignoble de Bourgogne au Patrimoine mondial de l’Unesco sera proposée en 2014. Cette exposition explicite la notion de climats en retraçant leur histoire et leur spécificité.

« Les peintures de Joyce Delimata et de Pascal Minguet qui travaillent tous deux sur ce thème donnent une tonalité artistique à cette exposition », souligne Laurence Joignerez, responsable du musée.

Je vous en reparlez, mais vous pouvez dèjà prendre réserver une visite à la maison et au musée de Nuits Saint Georges.

L’exposition Les Climats

du 2 mai au 31 octobre 2013

au Musée de Nuits-Saint-Georges

12 rue Camille Rodier – 21700 Nuits-Saint-Georges

Tél : 03 80 62 01 37

Tous les jours sauf le samedi, de 10h à 12h et de 14h à 18h

C’est une toile de Pascal Minguet, qui sera reprise sur les affiches, invitations, brochures…

La page Facebook des Climats

Ma page Facebook de Peintre – mon site de Peintre (en pleine évolution)

21 mai – je parle réseaux sociaux et entreprise à Dole

Médias sociaux et réseaux sociaux

Webschool 28 2 2011 - -7 Mardi 21 mai 2013 de 18h00 à 20h00 à Dole à la CCI du Jura

Intervenant : Pascal Minguet – expert en numérique

  • Qu’est-ce que c’est ? il ne s’agit pas d’une solution du future, d’une adaptation ou d’un gadget, c’est bien une nouvelle façon d’interagir avec ses clients et de nouveaux outils à intégrer dans sa communication
  • Les outils les plus populaires : le blog, les réseaux sociaux, les forums, les communautés de partage de contenu, les agrégateurs, les sites de favoris sociaux, les wikis, les mondes virtuels, les applis smartphone

Tout savoir et s’inscrire en ligne

5 juin 2013 – Changez d’ère

« Des clés pour comprendre et construire ensemble le monde de demain »

Diffusion en vidéostreaming (en direct) le Jour J sur le site du Forum Changer d’Ère,

la chaine Dailymotion d’Orange et Orange InnovationTV,

sur la chaîne internet de BVA et sur la webTV de NextModernity.

Le site Forum changez d’ère

68955_10151434391558440_1043623365_n

Le graphisme du visuel Forum Changer d’Ère est signé OneBlood, agence de communication responsable et engagée spécialisée dans le conseil, la gestion et l’accompagnement de projets à vocations sociale, environnementale ou culturelle.

Le Forum Changer d’Ere qui se tiendra le 5 juin 2013 à la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris à pour vocation de donner des clés pour comprendre les bouleversements sociétaux et économiques engendrés par la société en réseaux :

-Alerter les décideurs, les acteurs du changement et, à travers les médias : le grand public, sur la nécessité d’un  » changement de paradigme  » mental et institutionnel.

- Mieux comprendre les bouleversements engendrés par la civilisation numérique (grandes mutations de la pensée scientifique, économique, philosophique, artistique…)
- Proposer des actions concrètes, des pistes de transformation de l’entreprise, porteuses de sens aux décideurs politiques et économiques
- Inspirer un nouveau modèle de société adapté aux enjeux de la civilisation numérique
- Etablir de nouveaux rapports humains au sein de l’entreprise comme de la sphère privée
- Passer le relais entre les penseurs visionnaires des années 1960 et les jeunes générations qui marchent aujourd’hui dans leurs traces
- Faire rayonner une attitude positive et confiante en s’affirmant comme  » relais du savoir  » et promoteur des plus  » beaux esprits  » français et de l’intelligence.
Le Forum Changer d’Ère, placé sous le haut patronage de Geneviève Fioraso, Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, est parrainé par les membres de l’ex Groupe des Dix
Le Forum Changer d’Ère fait référence au livre Changer d’ère (Seuil, 1989), l’oeuvre majeure de Jacques Robin (1919-2007), le fondateur du Groupe des Dix. Ce forum rend hommage aux penseurs de la systémique, qui ont compris et annoncé, avant tout le monde, que l’humanité entrait dans quelque chose de totalement nouveau : la révolution informationnelle. Ils n’ont pas cessé depuis d’alerter sur la nécessité d’une société future plus égalitaire, ou d’une  » anthropolitique  » : d’une réflexion sur les relations entre science, société, politique et environnement.
Toutes les interventions et les débats du Forum Changer d’Ère seront diffusés en vidéostreaming (en direct) sur le site du Forum Changer d’Ère, la chaine Dailymotion d’Orange et Orange InnovationTV, sur la chaîne internet de BVA et sur la webTV de NextModernity.

La connaissance client clé de voûte d’un parcours client réussi

Thème de la table ronde du mercredi 17 avril 2013 à 11h, porte de Versailles, dans le cadre du salon Stratégie Clients 2013.

stratégie client11H00 à 12H00 – Salle plénière
La connaissance client clé de voûte d’un parcours client réussi. Tous les clients n’ont pas la même valeur et ne nécessitent pas le même traitement
Mieux connaître ses clients pour engager un dialogue différencié selon la valeur et aussi la capacité d’influence de chacun permet de graduer ses actions de prospection et de…

Mieux connaître ses clients pour engager un dialogue différencié selon la valeur et aussi la capacité d’influence de chacun permet de graduer ses actions de prospection et de fidélisation et créer des liens encore plus étroits.

Comment rendre les données plus intelligentes ?

Jusqu’où personnaliser les offres et les réponses ?

Comment s’assurer d’un bon ROI de la gestion intelligente des données ?

Animateur :
Pascal MINGUET, Journaliste

Intervenants :
Jean-Baptiste DEZARD, Directeur du Marketing, Division Logiciels, IBM France
Benoit HUBERT, Directeur scientifique , GfK ISL Custom Research France
Bruno WALTHER, fondateur de Captain Dash ,
Daniel ROUSSEAU, Responsable conseil en relation clients – Accenture Management Consulting France

Détails de la conférence et s’inscrire au salon (gratuit)

Quels avantages attendre de la communication unifiée et des espaces de collaboration sur le Cloud ?

slide1

J’animerai la table ronde au Cnit, le jeudi 11 avril à midi. Salon Cloud Computing World

Huit responsables informatiques français sur dix pensent que le Cloud est le media « naturel » de la téléphonie et de la communication unifiée,selon une étude récente.

En effet, ses avantages (souplesse, économies, performances…) sont d’autant plus alléchants que le Cloud permet aussi de simplifier certaines problématiques casse-tête au nombre desquelles l’hétérogénéité des environnements de travail (télétravail à domicile, en déplacement et sites multiples).

Mais face à ces avantages –et à d’autres que l’on abordera – doivent aussi être posés les limites et inconvénients de la stratégie de communication dans le Cloud.

Les détails de la table ronde et s’inscrire (c’est gratuit)